Espace Membres
 
  Vous êtes ici : Accueil » Les voyages » Récits de voyages

Voyage en Normandie 2011 06


02/06/2011

 

          Les plages du débarquement……….ou le journal d’un pilote rêveur.

 

                                                                                               

      Ca y est, on va se le faire ce « D DAY »

          Normalement le temps devrait être avec nous, bien que la méteo signale pour l’heure du brouillard sur Caen et Cherbourg. Il est encore tôt et d’ici là …. on verra bien, il y aura toujours la possibilité de se dérouter, décollage prévu à 08h30, les avions sont sortis et, les premiers arrivés ont déjà fait la « pré vol ». Ici et là on s’affaire, Hervé Jambon a dégainé l’appareil photo et mitraille allégrement, on tient là le reporter, prolifique et il sera comme le démontrera sa « production ».

08h20, l’équipage D. Métayer, J. .R Charrier, Hubert Blouet  a déjà investi la cabine du KF et le moteur chauffe. 8h30 début du roulage……quelle précision !      ….

          Première branche de nav prévue LFRH -LFRK (Caen) environ 150nm, 1h30 sans vent. En fait, nous volerons au 055° avec du vent du 030°, 15 a 20kts. Les DR mettront 2 heures pour atteindre Caen.

          ZK est fin prêt et à notre tour, Claude Holé et moi-même prenons place, je ferai cette première branche. Daniel Philippe et son magnifique CV a déjà mis en route et a demandé au contrôle de rouler derrière nous, maintenant tous les moteurs tournent sauf DN . Daniel ira directement à LESSAY(LFOM) et nous attendra, c’est à lui que l’on doit cette très bonne idée de faire étape a Lessay plutôt que Granville où l’accueil n’aurait pas été aussi sympathique parce que trop important de par le trafic, qu’il soit remercié pour cette aussi bonne idée.

          Roulage autorisé, la tour, alignement, et là  je n’en crois pas mes oreilles mais le contrôleur autorise CV a s’aligner en même temps que moi ! Serait-ce pour  un décollage en formation ?? à Lorient !, mais ma parole, on s’y croirait …..effectivement en montée initiale nous voyons CV venir par la gauche et se rapprocher, à bonne distance quand même, n’ayant pas compris qu’il voulait faire une photo du ZK en vol,  plus il approchait plus je m’éloignais ( il va falloir que je demande au chef une séance d’entraînement au vol en formation). Abandonnant l’idée, CV prend son cap et nous distance .

          A 2500 fts s’étale une jolie couche nuageuse nous montons à 3000 fts et dans un calme parfait entamons un vol « ON TOP » agréable au possible.

Après avoir quitté le contrôle de Lorient, nous passons avec Brest puis Rennes et après 2h de vol atteignons Caen. KF est déjà là  ainsi que SZ qui, parti derrière nous,  nous a doublé, nous nous retrouvons au parking un peu dispersés car les entrées de taxiways ne sont  pas évidents à trouver. Le regroupement effectué, nous nous dirigeons vers l’aérogare afin d’y effectuer les formalités. DN n’est toujours pas là ? Rachid aurait-il eu l’envie d’aller tester son anglais depuis peu validé  du côté de Jersey ?!.

          Les formalités effectuées et après avoir pris un café nous repartons pour les « plages » il est 11 heures  et c’est à ce moment que DN se pose.

          Claude Holé est aux commandes pour cette 2eme branche. Décollage, virage à droite, cap vers le premier point de report et direction le canal qui va de Caen à Ouistreham, sans oublier le PEGAZUS BRIDGE célèbre pont à bascule situé à Benouville, (souvenez-vous le sonneur de cornemuse ), remontée du canal vers Ouistreham à 1000 fts puis la côte. Le ciel est dégagé, et à 1000 fts le paysage est magnifique. Sous l’aile défilent Lion sur mer, Courseuilles sur mer, Arromanches et les caissons préfabriqués derniers vestiges du port artificiel. Notre chance c’est que la marée basse permet d’en voir plusieurs ce qui n’est pas le cas depuis la côte.

 

          Suit, Port en Bessin, des parapentistes font du vol de pente sur les falaises  mais,  à la hauteur de la pointe du Hoc, une bande étroite de nuages ne nous permet  de voir que la pointe de cette falaise abrupte qui a vu pendant 3 jours les soldats Américains tenter d’escalader, se fracasser et mourir au pieds de cette incroyable forteresse. Certains y arriverons…respect.. Nous ne verrons pas Grandcamp-Maisy et pour éviter la réserve de Beau Guillo  nous obliquons vers la gauche en direction de STE MERE L’EGLISE  et son célèbre parachute accroché. Retour sur le trait de côte toujours à 1000 fts jusqu'à la pointe de Barfleur et le phare de Gatteville  EC de Cherbourg le contrôleur contacté nous permet une verticale des installations à 1500 fts. Nous visualisons des quadrimoteurs stationnés que nous n’identifions pas, certainement là en prévision du défilé du 6 juin.                       

          Ensuite cap sur Valognes, le bocage normand et les marécages où les planeurs se posaient pour déposer les paras. Les engins arrivant en piteux état faisaient des morts par noyade .Une panne moteur dans le coin ( ??), pensons à autre chose, au barbecue qui nous attend par exemple.

          Depuis un moment l’avertisseur de bas niveau clignote mais nous avons le visuel du charmant petit terrain de Lessay, donc tout va bien. Daniel Philippe nous attend, il a bien fait les choses, même le vent est dans l’axe. Posé parfait et l’on se dirige vers la pompe.

          Madame Nicole, cheville ouvrière du club  nous reçoit. L’accueil est chaleureux, l’apéritif  est servi. Avant le repas, Daniel nous fait visiter  les installations et quelques magnifiques avions de particuliers, l’heure tourne, nous passons à table.

          Le repas est copieux, quelques bouteilles circulent mais visiblement  les gens sont raisonnables .

 

                                             

 

          Renseignement pris, la vigie à LORIENT ferme à 18h30. Il va falloir réintégrer, les bonnes choses ont une fin, c’est bien connu. Nous saluons l’assemblée et, en route pour le retour par une verticale des îles Chausey, magnifiques sous le soleil. Puis, direction la pointe du Grouin, le contour  de  ST MALO et avec l’accord de la contrôleuse de Dinard la remontée de la Rance à 500 fts nous passons le pont (dessus, pas dessous ...) et  continuons jusqu’au travers de Dinan. Là, nous quittons le contrôle de Dinan pour mettre le cap direct sur Lorient, vent dans le dos, vitesse sol 120 kts. Il nous faudra 1h10 bloc –bloc pour atteindre les installations. Il faut dire qu’il n’y avait pas de trafic à l’arrivée.

          Belle balade, le temps n’en parlons pas, c’est à refaire…..

 

          Remerciements à tous, en particulier à Daniel Philippe, Hervé Jambon, Jean René Charrier pour leurs photos.

 

          Les équipages étaient composés pour le SZ de 2 pilotes : Philippe Lardy, Hervé Jambon, d’un passager ex pilote Maurice Sablé (c’est toujours un plaisir de le voir au club)

 

          Pour le DN : les pilotes Martine Hybois, et Rachid Roch et 2 passagres amis des pilotes.

 

          Pour le KF : les pilotes Dominique Métayer,  Jean-René Charrier, Hubert Blouet.

 

          Pour le ZK : Claude Holé, C .H Thomas

 

          C’était une balade d’environ 450nm  pour 4 h30 par avion.

 

c.h Thomas                                             

 
Envoyer l'article à un ami   |  Version imprimable   |  Haut de page
 
Informations légales | Plan du Site | Site inscrit à la CNIL sous le numéro 1091793 | Aéro Club de la Région de Lorient - Aéroport - 56270 PLOEMEUR - France

Réalisation © 2005 Groupe Soledis